La greffe en écusson
La greffe en écusson, simple et rapide, est idéale pour la multiplication des arbres fruitiers . Il s'agit d'introduire le greffon de la variété à multiplier sous l'écorce d'un porte-greffe âgé de deux ou trois ans seulement, sain et vigoureux.
Elle se pratique de juillet à septembre suivant les espèces.

Récolte des greffons : choisir une journée sans vent desséchant ; prélever une pousse de l'année dont le diamètre est proche de celui du porte-greffe. Oter le limbe des feuilles, source d'évaporation. Garder le pétiole pour la manipulation.
Ne garder que le tiers central du rameau, les premiers yeux sont souvent mal formés et les derniers sont trop jeunes. Greffer le plus tôt possible après la récolte. Si un déplacement s'impose, les envelopper dans un linge humide.

Préparation du porte-greffe :
Supprimer les jeunes pousses et ne laisser qu'un tire-sève.
Choisir une zone sans noeud, face aux vents dominants, à une distance du sol supérieure à 15 cm.

Faire une incision transversale de l'écorce. En touchant l'aubier la lame émet un léger "toc". Limiter cette incision à moins de la moitié de la circonférence .
Exécuter une incision verticale d'environ 4 cm de haut en bas en mordant un peu sur l'incision horizontale.
Décoller l'écorce de haut en bas à l'aide de la spatule du greffoir.
Préparation du greffon :
Faire une incision transversale de 3 mm de profondeur à environ 1 cm sous l'oeil.
Faire une coupe longitudinale de 3 cm de longueur et de 3 mm de profondeur afin de prélever l'écusson et une partie de l'aubier (en un seul mouvement)
Tenir l'écusson par le pétiole et décoller l'aubier du reste de l'écusson avec un mouvement de rotation. Ne pas toucher la partie mise à nu (cambium).
Insertion du greffon :

L'écusson, tenu par le pétiole est introduit sous l'écorce.
Couper la partie qui dépasse au niveau de la coupe horizontale du porte-greffe.

L'écusson ainsi introduit se déhydraterait très rapidement. Procéder dès que possible à la ligature, avec raphia (préalablement humidifié), élastique ou autre...
Faire avec le lien un tour croisé en dessous de l'écusson en prenant garde de ne pas recouvrir l'oeil, puis tourner en serrant fermement.

Au cours de l'hiver suivant, supprimer la tête du porte-greffe (tire-sève) à 10 - 15 cm au dessus de l'écusson. La partie restante va servir à palisser la jeune pousse au printemps suivant pour lui donner une position bien verticale.
Fin juillet on pourra couper l'onglet obliquement.
Si l'écusson s'est bien développé, la pousse de l'année peut dépasser 1,50 m.

.