accueil
CONSEILS POUR LA PLANTATION DES ARBRES FRUITIERS
Préparation du sol

Il faut non seulement faire un trou pour y poser l'arbre mais surtout ameublir le terrain sur une superficie quatre fois supérieure à celle du système racinaire et une profondeur deux fois supérieure à la hauteur des racines. S'il s'agit de planter un verger un labour général s'impose. Pour une plantation en ligne un bêchage suffit.

Apport de fumure de fond

Différents types de matières organiques :
- Fumiers décomposés de bovins ou de chevaux (ou mieux un mélange des deux).
- Compost de végétaux.
- Engrais organiques riches en azote : corne broyée, sang séché…

Ces matières organiques doivent être intimement mélangées avec le sol lors du labour. Dans le cas de terrains trop acides (ph<6) il sera nécessaire de faire un amendement calcaire.

La plantation

- Ne pas enterrer les arbres trop profondément ni trop près de la surface. Ne pas enterrer la greffe en cas de greffe basse.
- Toujours tailler au sécateur le extrémités des racines pour éliminer les radicelles déhydratées qui risqueraient de générer de la pourriture.
- Tremper les racines dans une bouillie composée de terre argileuse mélangée à de la bouse de vache (pralinage). A défaut de bouse, vous trouverez du pralin de plantation dans le commerce.
- Poser les racines à plat sur le sol en veillant à ce que les extrémités ne remontent pas vers la surface.
- Recouvrir de terre émiettée finement.
- En sols lourds et humides faire une butte au fond du trou autour de laquelle les racines seront étalées.
- Ménager une cuvette au pied de l'arbre pour faciliter l'arrosage.
- Un paillage ou un plastique noir maintiendront l'humidité.
- La pose d'un solide piquet après lequel l'arbre sera fixé avec précaution est recommandé.

Pendant les premières années un arrosage et un désherbage réguliers faciliteront l'implantation par la suppression de la concurrence que représente l'enherbement.
.
.