accueil
EQUILIBRE PHYSIOLOGIQUE

COMPOSITION DE LA PLANTE

C  carbone
H  hydrogène
O  oxygène
lignine, cellulose, sucres (glucoses)
acides organiques
92 %
N  azote
P  phosphore
K  potasse
Mg  magnésium
S  soufre
Ca  calcium
 
Plus de 90 % de l'apport en nutriments provient de l'atmosphère via la photosynthèse. Il faut donc :
7,4 %
- Favoriser la photosynthèse en optimisant l'éclairage de la plante
= distance de plantation
= aération (taille)
0,6 %
oligo éléments
- Equilibrer l'alimentation (apports fonction de l'âge et du développement aérien)

EVOLUTION DU RAPPORT C/N (Carbone/Azote) AU COURS DE LA VIE DE L'ARBRE

Arbre jeune

Il a besoin de beaucoup d'azote c'est-à-dire d'un rapport C/N faible (de l'ordre de 5). Le système radiculaire est très actif. Les matières carbonées synthétisées travaillent au développement de la plante tant au niveau des racines que de la frondaison.
Feuilles larges, gaufrées, vert foncé, mérithalles allongés.
Forte proportion de gourmands
Peu ou pas de fructification.
Taille légère (formation) ou pas de taille.
Arbre adulte

Le rapport C/N est de l'ordre de 15 à 20.
C'est le rapport favorable à la fructification. Les yeux à bois évoluent en boutons à fruits.
Pousses de moyenne vigueur à mérithalles moyens.
Fructification abondante et régulière.
Maintenir cet équilibre le plus longtemps possible.
Taille moyenne (formation, fructification, aération)
.
Arbre vieillissant

Le rapport C/N est fort (de l'ordre de 100).
La frondaison est importante mais le système racinaire se charge de cellules subéreuses (liège) et devient moins efficace : carences en azote et éléments minéraux.
La floraison reste abondante mais les fleurs coulent ou tombent par déficience en matières azotées. Feuilles pâles, étroites, extrémités sèches, chlorose.

Correction par une fertilisation azotée adaptée.
Taille plus sévère.
Bibliographie : Memento sur la taille des arbres fruitiers à pépins, par Georges BAL.
Chambre d'agriculture de Haute Savoie
.